Die Neuapostolische Kirche Schweiz

News District Romandie

Service divin par IPTV de Vendredi saint
10.04.2020 / District de Romandie - Genève
À l’occasion du Vendredi-Saint, le prêtre Pierre Wiederkehr a fait appel aux enfants de Romandie pour aider à préparer cet office religieux. Les enfants ont proposé de magnifiques dessins qui montrent ce que le Vendredi saint représente pour eux.

C’est à travers les yeux des enfants et leur sensibilité que l’assemblée a été appelée à vivre cette rencontre particulière, l’office religieux étant retransmis par IPTV pour la cinquième fois consécutive.

La parole de base était tirée de l’Évangile selon Jean, chapitre 10, versets 17 et 18 : « Le Père m’aime, parce que je donne ma vie, afin de la reprendre. Personne ne me l’ôte, mais je la donne de moi-même ; j’ai le pouvoir de la donner, et j’ai le pouvoir de la reprendre : tel est l’ordre que j’ai reçu de mon Père. » Comme le veut la coutume lors des fêtes chrétiennes, une lecture biblique a été faite. La parole de ce jour était tirée de l’Évangile selon Marc 15 : 22-39.

Sur le premier dessin, on distingue les trois croix de Golgotha. Sur un autre, on constate qu’il n’y avait pas beaucoup de monde pour accompagner Jésus dans ses derniers instants. Il y avait sa mère Marie, Marie de Magdala et Jean. Ses disciples avaient « déserté » de peur d’être maltraités comme lui. Sur un autre dessin, on voit la croix, mais un peu plus loin, le tombeau ouvert, ce qui montre que tout ne s’est pas arrêté lors de la mort de Jésus. Cette mort a marqué le début d’une nouvelle ère. Le voile s’est déchiré, démonstration d’un grand changement. Dès ce moment, il fut possible à tous les hommes d’accéder à la grâce.

Nous pouvons nous approcher de Jésus et bénéficier de ses dons, de sa parole et du pardon. En raison de la pandémie, il ne nous est pas possible en ce moment de célébrer le sacrement de la sainte cène. Lorsque nous pouvons vivre ce sacrement, c’est une immense grâce que Dieu nous accorde.

Dimanche, nous pourrons vivre la fête de Pâques où nous commémorerons la résurrection de Jésus. Lorsqu’il était sur la croix, Jésus a dit : « Tout est accompli ! »

Il est venu au milieu des hommes pour ressentir ce qu’ils ressentaient, et pour souffrir avec eux. Il est venu sur cette terre pour apporter l’enseignement et son sacrifice. Grâce à son sacrifice, tous les êtres humains sont appelés à s’approcher de l’autel de la grâce avec un cœur repentant, afin de pouvoir être délivrés du poids de leurs péchés.

Jésus nous accompagne aujourd’hui dans nos moments de joie et de souffrance. Il y a des difficultés liées aux circonstances de la vie, mais aussi à cette pandémie. Le Seigneur nous aime et nous accompagne, il nous apporte ce dont nous avons besoin, notamment les forces qui nous sont accordées à travers la parole, les prières, et la communion. Persévérons dans ces éléments et projetons-nous vers la fête de Pâques (résurrection) et vers le retour de Jésus, sources d’une grande espérance.

À l’issue de l’office religieux, tous les dessins créés par les enfants ont été projetés, ce qui nous a tous beaucoup réjouis.